Brastos

Brastos.png
Brastos_edited.png

Musique d'ambiance

Brastos est le dieu des arts, de la musique, des festivités et du vin. Il est le fils de Dranig et d'une femme inconnue. Le premier instrument de musique qu'il créa est une flûte en jouant avec le vent de son père. Dès lors, il se passionna pour la musique et la fête, réjouissant le cœur des autres dieux qui furent si reconnaissants qu'ils lui offrirent la forêt de Tyrus dont le bois magique permet au Dieu de produire de nouvelles sonorités. Il a répandu sur Vesperae la fête, la joie et la paix. Nous permettant de découvrir les joies de l'amitié. Il rejoint parfois les fêtes que les humains font en prenant l'apparence d'un elfe danseur.

Relations du Temple avec le Royaume des Rolands : Le Temple de Brastos est particulièrement impliqué dans la conception de tous les alcools. Il incarne un des principaux mécènes pour les artistes en herbe et donne des conseils à ces derniers. Le Temple est également appelé pour chaque célébration suivant une cérémonie, avoir une fête organisée par le Temple est un honneur et est synonyme de réussite dans la plupart des cas.

 

Son temple principal se situe à Argelas.

Dans le Royaume, chaque mois est associé à la célébration d'un dieu, celui de Brastos est le mois de Kitisbé durant lequel les vendanges ont lieu et où le vin est fabriqué.

carte.png
Brastos.png
Histoire

Brastos est le plus jeune dieu de la Dilia. Nul ne connaît la mère du dieu de la festivité, excepté son père, Dranig. Brastos fut élevé par son père, le dieu du vent et de la foudre. L'on raconte que c'est en jouant avec le souffle puissant de son père qu'il créa le premier instrument de musique: la flûte. Brastos se passionna pour la musique et les arts. Il composait des harmonies, il créa la fête, et les dieux lui en furent si reconnaissants qu'ils lui firent présent de la forêt de Tyrus. Le bois des arbres magiques de Tyrus permit au dieu de la festivité de produire de nouvelles sonorités. Très vite, voyant combien la fête entraînait la joie et la paix, il organisa des évènements en Vesperae, et grâce à lui les habitants connurent les bienfaits de l'amitié. De cette façon, il aida Aariba à répandre la concorde dans le monde. Aujourd'hui, les fêtes sont monnaie courante en Vesperae, permettant aux liens d'amitié de s'affiner. Parfois, Brastos se joint aux réjouissances, prenant de préférence l'apparence d'un elfe. Là, il contemple son œuvre, sourit, et danse…

Artefact Divin

L’objet divin le représentant sur Vesperae est la Flûte de Tyrus. C’est un instrument de musique, qui possède des propriétés magiques. Cette flûte fut construite par Brastos, alors qu’il jouait avec le souffle de son père, Dranig, Dieu du vent et de la foudre, dans la forêt magique de Tyrus. Il se servit du bois de cette forêt, aux propriétés magiques mystérieuse, puis utilisa le vent de son père pour produire un son enchanteur. Le bois de cette flûte est solide, et d’une couleur très chatoyante pour les yeux. Au dos de celle-ci sont gravées des lettres d’une langue divine. La légende raconte que quiconque s’en empare obtiendra l’aide du dieu Brastos. Si on en joue, elle aurait le pouvoir de redonner espoir aux guerriers dans les situations les plus désespérées, permettant parfois l’accomplissement de miracles.

BG réécrit en prenant des inspirations de la Citadelle des Rêves en trois liens : ici, ici et ici.