Chronologie d'Harroka

Période des colonies
-7000 à -4000 avant TC : Période trouble durant laquelle le continent d'Harroka aurait été peuplé de créatures mi-animales, mi-humanoïdes, qui auraient été témoins de l'arrivée des premiers étrangers humains originaires de Vesperae. Selon la légende, Poliomée, illustre guerrier, aventurier et futur favori de Démonio, aurait été le premier humain à atteindre Harroka. Son aventure au-delà du continent de Vesperae se serait déroulée durant l'âge d'or de la période Sarousane, dont l'expansion sans limite aurait entraîné plusieurs vagues migratoires des Vespéréens vers Harroka. L'établissement des colonies humaines sur ces nouvelles terres hostiles ne se serait pas fait sans heurts, et nombreuses auraient été les vies perdues durant les conflits opposants les indigènes aux nouveaux venus. Au fil des années toutefois, les colonies humaines auraient acquis une certaine prospérité, si bien que les Vespéréens du vieux continent auraient essayé de s'en emparer, entraînant ainsi un conflit maritime entre Harroka et Vesperae, qui se conclut sur l'indépendance d'Harroka. Les tensions, toutefois, auraient subsisté entre ces deux continents qui, peu à peu, auraient fini par s'oublier.

Règne démoniaque : 
De -4000 à 0 TC : Règne démoniaque. À cette époque, il se raconte qu'une race de puissants guerriers à la peau rouge, capables de supporter les températures les plus extrêmes et vivant au sein même des volcans constellant le continent, régnaient en maîtres sur Harroka et imposaient leur loi sur les autres peuples.


Origine du Temps Commun, de la Sphère de Vie et de la Sphère de Gjanajo : 
0 TC : Alors qu'en Vesperae, la Vita Cera est découverte près de Sarosa, un autre puissant artefact magique est retrouvé à Harroka, par le Héros Oublié. Serait-il un vestige des Sarousans ? Serait-il un cadeau divin ? Personne ne le sait. Toutefois, selon la légende, le Héros Oublié s'en serait servi pour repousser l'engeance démoniaque. Ce fut un succès, et Harroka put profiter d'une période de paix.  L'artefact, quant à lui, semble avoir été perdu peu de temps après avoir été utilisé.

Période dorée : 
0-850 après TC : La paix revenue en Harroka, les différents peuples s'organisent peu à peu en cités-états. Chacune d'entre elles possède sa propre monnaie, sa propre organisation et est gouvernée par un descendant des guerriers s'étant illustrés durant la guerre contre les engeances démoniaques. Le continent vit une période de paix et de progrès. Il se dit même que c'est à la fin de cette époque paisible qu'Harroka aurait atteint son apogée.


La Grande Éruption de 850 : 
850 après TC : En 850, alors qu'Harroka abrite encore deux volcans, Fulmyne et Fulgath, les volcans entrent en éruption. C'est la plus grande catastrophe que le continent ait jamais connu. Une grande partie de la civilisation est rasée, et le peuple subit de lourdes pertes. Mais l'éruption simultanée des deux volcans n'est pas la seule à provoquer de lourds dégâts. Selon la légende, un puissant séisme provoqué par l'effondrement de Fulgath aurait scindé le continent en deux, séparant ainsi l'Ouest, principalement habité par les hommes-renards et les shaamahs, et l'Est, peuplée d'humains. À la suite de cette méga-éruption, de fortes perturbations climatiques sont ressenties sur tout le continent, entraînant sécheresses, famines et morts. La majeure partie des documents historiques et des technologies sont perdues durant cette période, et le peuple mettra de longues années à s'en remettre.

Résurgence des démons : 
~850-980 après TC : Certaines vieilles légendes méconnues prétendent que l'ouverture d'une faille démoniaque au sein même de Fulmyne aurait été la cause de la catastrophe de 950. D'autres encore stipulent que ce n'était là qu'un phénomène naturel. Toujours est-il que la période qui a suivi la Grande Éruption sera fortement marquée par le retour des démons et l’avènement d'une ère de chaos et de massacres. Les démons, revenant principalement sous la forme de golems et d'élémentaires, sèment le trouble sur la partie Est du continent où se trouve encore Fulmyne. Avec l'aide de la partie Ouest du continent qui entame rapidement la construction d'un pont reliant les deux royaumes, une coalition d'humains et d'animains parvient à repousser les attaques démoniaques.


L'avènement du Royaume Humain : 
~980-1066 après TC : Harroka entre dans une période de paix éphémère. La menace démoniaque est temporairement neutralisée, mais une rivalité se forme peu à peu entre les peuples animains, désireux de vivre selon les préceptes de la nature, et les humains souhaitant retrouver leur gloire passée. De nombreux Vulreks et Shaamahs sont réduits en esclavage. C'est le début du continent tel que nous le connaissons aujourd'hui.


Ère des Keadon 
Keadon Ier (1042-1118) : Règne : 1066-1118 (52 ans de règne)
- Première révolte des animains : Keadon, alors jeune guerrier, prend la tête des armées humaines et réprime la révolte des esclaves vulreks et shaamahs. Les humains en font leur roi. Il lance les grands travaux d'aménagement, avec pour main d'œuvre principale, les animains. Doléria est fondée, puis vient le tour de Micarko.
- Seconde révolte des animains : cette fois, au lieu d'affronter leurs maîtres, de nombreux animains fuient vers l'Ouest et détruisent le pont reliant les deux parties du continent. Ceux qui n'ont pas pu fuir demeurent à l'Est.


Keadon II (1105-1152) : Règne : 1118-1152 (34 ans de règne)
- Conflit entre le descendant direct de Keadon Ier, Keadon II, et Devan, son oncle et frère de Keadon Ier. Le premier souhaite abolir l'esclavage et rendre leur liberté aux animains, le second souhaite la renforcer. Devan meurt dans des circonstances suspectes, et Keadon est élu roi. 
- Abolition de l'esclavage et tentatives de négociations avec les animains de l'Ouest. Travaux de reconstruction du pont.
- Des rumeurs au sujet d'une puissante sphère aux pouvoirs mystérieux refont surface et attisent la curiosité des chasseurs de trésors, comme John Joss. Avec ses comparses, il embarque en direction d'une terre oubliée, autrefois connue : Vesperae. Lui et ses hommes finissent toutefois par disparaître alors qu'ils sont en quête de l'ancien artefact.


Keadon III (1132-1162) : Règne : 1152-1162 (10 ans de règne)
- Nouvelle éruption volcanique, moins importante que la précédente. Les conséquences sont moins catastrophiques sur la civilisation qui ne subit que de légères pertes.
- La peur envahit malgré tout une forte partie de la population et le continent vit son premier exode : l'histoire de John Joss inspire les plus intrépides qui décident de partir à la recherche d'un nouveau refuge. Certains parviennent à rejoindre Vesperae.
- Attaques de golems et d'élémentaires sur Doléria.


Keadon IV (1146-1205) : Règne :1162-1205 (43 ans de règne)
- Début de la culture du saronys dans la partie Est du continent, gérée par les shaamahs, qui se voient offrir le hameau d'Azahung.
- Crise du bois : le bois est une denrée extrêmement rare et coûteuse sur le continent. Un trafic illégal de bois se forme, principalement géré par les Vulreks ayant gardé une rancœur vis-à-vis de leurs anciens bourreaux. Le continent traverse une crise économique suivie de quelques révoltes populaires.


Keadon V (1187-1230) : Règne : 1205-1230 (25 ans de règne)
- Pour pallier le commerce illégal, les vulreks sont exilés à l'Ouest. L'exil provoque une nouvelle révolte et de nombreux combats s'en suivent avant que le royaume humain ne décide de fermer définitivement la frontière entre l'Ouest et l'Est.
- En guise de représailles, les champs de saronys sont brûlés et la capitale Micarko est mise à sac.

Keadon VI (1214-...) : Règne : 1230-... (20+ ans de règne)
- Mariage de Keadon et Kaliana.
- Invention du simili-bois, une alternative moins coûteuse au bois, qui vient pallier la crise économique. Le continent retrouve une certaine prospérité, jusqu'au début de la grande sécheresse.
- Grande sécheresse. Nouvel exode vers Vesperae.

BG écrit par Kayin.