-4000 - -3000

Chronologie du Continent

Début de l'Ere Démoniaque

A cette époque, l'engeance démoniaque aurait connu une période de gloire. Les peuples furent opprimés par des guerriers robustes possédant une peau rouge et des cornes. Ils aimaient torturer et opprimer. Les démons d'aujourd'hui revendiquent les terres et les peuples acquis d'antan.


Affaiblis par leurs guerres face aux humains et aux elfes noirs Cirel est la seule Cité elfique à ne pas tomber, mais les elfes sont réduits en esclavage par les démons.


Il n’existe aucune Genèse démoniaque référencée, la création des démons originels restent un mystère, même leur histoire nous est inconnue. Les démons ne laissant dans leur sillage que mort et désolation les ouvrages historiques à leurs sujets sont maigres, les affabulations nombreuses, et il est à ce jour impossible de retracer de manière tangible leur histoire.

Pour autant les historiens s’accordent sur deux périodes majeures ayant chamboulées l’Histoire du monde : Le Règne Démoniaque à Harroka et l’Ère Démoniaque en Vesperae.

L’Ere démoniaque débute aux alentours de - 4000 avant la découverte de la Sphère de vie, à cette époque un peuple brutal et cruel sévissait sur Vesperae. Ils étaient massifs, la peau épaisse et rouge, dotés d’une longue queue dorsale parfois parsemées de pointes et une paire de cornes imposantes situées sur les tempes, ces monstres semblables à des minotaures furent rapidement nommés par les autres habitants les « Cornus Rouges ».

Les Cornus entreprirent durant plusieurs années des incursions majoritairement dirigées contre les humains, un autre peuple barbare toutefois beaucoup mieux organisés que les envahisseurs.

Les Cornus étaient plus forts que leurs opposants, disposaient d’une constitution supérieure aux hommes, et étaient animés par une volonté destructrice, pour autant la plupart de ces batailles se soldèrent par des défaites, les Cornus parvenaient à tuer, réduire en esclavage et torturer de nombreux adversaires mais jamais à soumettre l’humanité à leur volonté.

Ces débâcles furent provoquées par l’incapacité des envahisseurs à établir un meneur, régulièrement en conflits internes et prompt à semer le chaos au sein de leurs propres rangs, ils causèrent à de nombreuses reprises leur propre défaite, incapable de s’entendre et de s’organiser efficacement contre leurs adversaires.

Un jour pourtant, Démonio, Dieu des Souffrances quitta son rôle d’observateur aux côtés de Donblas pour se joindre au peuple des Cornus Rouges dont la cruauté avait retenu son attention, il devint un partisan de leur race et s’éleva rapidement au rang de Roi suite à leurs campagnes fructueuses contre leurs ennemis de toujours, les humains.

Pour autant la terreur qu’ils inspiraient aux hommes n’était rien face à la cohésion, à l’organisation et au courage de leurs adversaires. En effet ce peuple d’envahisseurs baptisés par les autres habitants de Vesperae les « Cornus rouges » souffrait considérablement de l’absence d’un meneur.

Incapables de s’organiser, les affrontements entre eux étaient fréquents, 


BG écrit et retrouvé sur la Citadelle des Rêves.