Bataille du Weane

La Bataille du Weane a eu lieu en Yuyio 1107, Roland Ier entamait tout juste la conquête et la pacification des terres barbares. Son armée n’était alors composée que d’une poignée de soldats, armés de fourches, équipés de cuir et personne ne croyait encore à son grand projet : vaincre et soumettre les clans barbares. Roland Ier voulait à tout prix marquer les esprits en mettant à terre l’un des clans barbares les plus redoutés de Vesperae en ces anciens temps : le Clan Lasngath. Malgré leurs huttes austères et leur vie rustique, ces barbares que l’on décrivait comme à la fois nains et alliés aux loups dominaient en maîtres incontestés grâce à leur vigueur et à la terreur qu’ils inspiraient chez les autres clans. Leur territoire était jointif au fleuve Weane, localisé sur ce que nous appelons le village paysan. Roland Ier savait qu’en gagnant face au Clan Lasngath, il parviendrait à avoir la crédibilité qui lui serait nécessaire afin de rallier les clans barbares, ce qui donna lieu à la bataille du Weane de 1107. Les troupes de Roland Ier étaient peu entraînées et peu armées, mais c’était à l’époque une norme.


L’attaque fut brutale et violente, les troupes de Roland Ier et de chef du Clan Lasngath s’affrontèrent et celles de Roland commencèrent à reculer face à la brutalité du Clan. Ces barbares étaient aussi vigoureux que terrifiant. C’était sans compter sur l’un des soldats, qui pénétra dans les grottes sous le village et parvint à remonter au cœur du village à moitié déserté puisque l’affrontement au Nord nécessitait l’action de tous les guerriers du clan. L’homme se dressa, seulement armé d’une fourche, derrière les troupes ennemies, avant que l’on remarque sa présence, il parvint à tuer l’un des barbares et à lui voler sa masse. Les autres membres du clan de Lasngath pivotèrent afin de le tuer, mais seul contre trois autres, il parvenait à les tenir en respect. Les soldats de Roland, le voyant faire, reprirent confiance et se rendirent compte que les barbares n’étaient, finalement, que des hommes. Ils redoublèrent de vigueur, guidés par cet homme qui affrontait seul l’ennemi, inspirés par la volonté qui habitait le soldat inconnu.
Roland Ier emporta cette première victoire dans la longue conquête qu’il avait entamé pour asseoir son règne. C’était notamment grâce au soldat inconnu, qui s’était présenté comme Gunarion Azunel, qui lui avait apporté la tête du chef du Clan Lasngath et la victoire. La Bataille de Weane est son premier fait d’arme qui, à terme, lui permettra d’être l’un des favoris du Roi et de devenir Seigneur de Gathol.

Bataille du Weane