857

Chronologie des Elfes

La Grande Fracture

Information connue de la majorité des elfes ayant vécus à Cirel, d'individus proches des elfes et d'historiens humains.


La Grande Fracture s’est déroulée en 857 après les Temps Communs, il s’agit d’un affrontement marquant dans l’histoire elfique entre les traîtres menés par l’Archimage Brizza et les elfes restés loyaux au Roi Zimphaël.


En pleine période barbare l’Humanité est plus que jamais au centre de conflits envers les autres peuples mais aussi entre membres de la même race.


C’est à cette période que l’Archimage Brizza, une elfe puissante mais obsédée par l’acquisition de plus en plus de pouvoirs et de connaissance suggéra au Roi Zimphaël d’entrer en guerre ouverte contre les humains, prétextant que leurs conflits incessants sont opposés aux volontés de la Déesse et un chaos propice au retour des Drows à la surface.


Le Roi refusa de céder aux intentions belliqueuses de l’Archimage et c’est ainsi que débuta un conflit historique au sein de Cirel.


Brizza réussi à convaincre son époux, Rizen, le Général des armées elfiques que combattre les humains était la meilleure chose à faire pour protéger Cirel dans les siècles à venir.


Le Général fomenta une rébellion et un conflit éclata entre les deux armées.

Cette guerre idéologique déchira Cirel, le conflit détruisit de nombreux arbres de la forêt mère ce qui selon la légende provoqua la colère de Danava.

 

La malédiction accéléra son processus à l’égard des traîtres et ils furent contraints de quitter Cirel, ayant perdu les faveurs de la Déesse. 


L'archimage Brizza, le Général Rizen et les survivants trouvèrent refuge plusieurs années plus tard au sein de la cité noire de Dro’Xun et se mirent au service de leur nouveau peuple pour prendre leur revanche sur la glorieuse Cirel.


Cet incident marqua profondément le peuple elfique qui se pensait jusqu’alors à l’abris des dérives magiques par leur grande expérience des arcanes.


L'événement vit la création de Faern’aral et la légende de Daeron Carahel.

BG écrit par Charade.